Accueil > Chant prénatal > Le chant prénatal

 

 

Le chant prénatal

Prendre soin de soi et entrer en relation avec son bébé

La première vocation du chant prénatal est de favoriser le bien-être des femmes enceintes dans les instants précieux de la maternité. Grâce à divers sons, jeux vocaux et exercices corporels, les participants peuvent affiner la perception de leur schéma corporel. Le chant invite à la mobilité du corps (bassin, colonne vertébrale), à la souplesse de la respiration ainsi qu’à la mobilisation de certains muscles (dans le relâchement ou l’action).
Le foetus, baigné dans le liquide amniotique, est enveloppé de multiples sons, dont la voix de sa mère. Il est capable de percevoir les sons par le « toucher », par la peau, puis, son oreille interne en place dès le 5ème mois pourra commencer à être stimulée. Il n’ « entendra » finalement les sons que dans le dernier mois de gestation. Cependant, les mots, les sons qui auront été chantés pendant toute la grossesse entreront dans la mémoire profonde du corps du bébé comme une empreinte de sa prim’ identité.
Mais plus que l’audition, c’est le fait de nouer une relation avec le bébé qui nous paraît le plus important. Lui adresser une chanson, c’est entamer un dialogue fait de sons, de sens et d’intenses émotions.Les chansons permettent de rythmer les mois d’attente, pour dire son bonheur, sa crainte ou encore sa fatigue, son amour…

Accoucher en chantant !

La préparation physique et médicale à l’accouchement est nécessaire et est pratiquée par des sages-femmes. Le chant prénatal est un plus à cette préparation. Le travail du chant prénatal permet la localisation, la mobilisation et la détente des muscles qui entrent en jeu lors de l’accouchement ; muscles de la ceinture abdominale, muscles du diaphragme, périnée…Les sons aident à accompagner les contractions et à traverser la douleur. Un son grave et équilibré permet à la femme d’exprimer ses sensations tout en massant le corps par les vibrations, en facilitant le relâchement musculaire et le « laisser-respirer ». La future maman chante son corps !

Après la naissance

Bébé est là ! Pour une transition toute en douceur, vous pouvez revenir aux ateliers pendant les 3 mois de votre enfant. La jeune maman pourra trouver de nouvelles sensations dans les exercices chantés et se réapproprier son nouveau corps de mère et son corps de femme. Les nouveaux-nés retrouvent des sensations, des sons, des mouvements qu’ils ont vécu dans leur vie utérine et ouvrent tous leurs sens aux subtilités de la vie aérienne.

À partir de 3 mois, pensez aux ateliers « chant avec son enfant » pour accompagner son éveil dans un moment tendre et ludique !